OM réserve 2-3 GOAL FC

Quentin VIEIRA inscrit le but victorieux en toute fin de match

Une victoire au panache !

Une victoire au panache !

Crédit photo : Léo Calistri

Deuxième rencontre à l'extérieur de la semaine, troisième confrontation en 7 jours, cette opposition face à la lanterne rouge avait tout du match piège. Le staff de Jamal ALIOUI ne s'y est pas trompé en amenant pas moins de 20 joueurs pour ces deux journées de championnat.

Composition GOAL FC : PHILIPPON - VIEIRA ; DIARRA ; CHAPUIS ; DOUCCOURE - LE MAITRE ; BENDAOUD (C) - ALMIKE (QUARSHIE ; 72') ; MAMBU - LEMB (SY ; 60') ; SOCKA (TANARD ; 80')

Une première mi-temps maitrisée...

Les coéquipiers de Quentin VIEIRA entrent tranquillement dans cette première période et se crééent les meilleurs situations. Bien que dans un système quelque peu inhabituel en 4-4-2 avec LEMB et SOCKA en pointe, nos joueurs contiennent les olympiens et maitrise la possession. Il faudra attendre la demi-heure de jeu, après une récupération haute, pour que notre numéro 18, Arnold LEMB hérite du cuir, fixe la défense et décale parfaitement MAMBU sur sa droite qui s'en va finir en ajustant parfaitement le gardien olympien (0-1 ; 28'). Tout en gestion, l'équipe garde son avance au score et les minutes s'écoulent sans que les gardiens ne soient inquiétés. Juste avant la pause, LEMB, encore lui, est tout proche d'être récompensé après un bon centre venu de la droite mais sa reprise passe de peu à côté (45'). Deux minutes plutard, c'est sur un coup franc plein axe que Thibaut LEMAITRE envoie un excellent ballon que Diadié DIARRA peut contrôler, mais sa frappe termine, là encore, juste à côté du but (45+2').

L'arbitre en profite alors pour envoyer les deux équipes aux vestiaires sur ce court mais logique avantage au tableau d'affichage pour notre équipe.

...et une seconde complètement folle !

D'entrée de seconde période, le rythme s'accélère et les espaces se crééent. A la 48ème minute sur une action anodine, notre gardien, Antoine PHILIPPON rend le ballon à l'attaquant marseillais qui récupère plein axe et ne se fait pas prier pour le lober et égaliser (1-1 ; 48'). Pas de panique pour nos joueurs qui s'en vont égaliser dans la minute suivante ! En effet, sur le coup d'envoi, MAMBU est trouvé côté gauche et adresse un centre fort devant le but que le gardien ne peut que repousser. ALMIKE, bien placé en renard des surfaces se trouve sur la trajectoire et termine d'une belle volée qui vient se loger au fond des filets (1-2 ; 50'). Une réaction immédiate qui démontre la confiance acquise par le groupe pour gérer ce type de situation. A l'heure de jeu, la fatigue des hommes de Jamal ALIOUI se fait ressentir et ce dernier choisi alors de faire entrer Mansour SY à la place d'un LEMB encore précieux (60'). Cinq minutes plutard, notre numéro 20 se trouve à la réception d'un bon ballon au vingt mètres mais voit sa frappe trop écrasée. Dommage, car le déboulé côté gauche de MAMBU aurait mérité d'être décisif (65'). En tout cas, le ton est donné puisque les actions vont s'enchainer par la suite. A la 70ème minute, bien lancé en profondeur par notre capitaine, Sofiane BENDAOUD, Loïc SOCKA, un peu excentré côté droit, tente d'ajuster le gardien mais ce dernier repousse en corner (70'). ALMIKE très remuant et buteur est remplacé par Edwin QUARSHIE (72'). Pas de temps morts pour Mansour SY, très actif, qui est trouvé à l'angle droit de la surface olympienne. Il élimine cette fois-ci son adversaire direct et vient enrouler sa frappe pied gauche que le gardien repousse difficilement des deux poings (75'). Troisième et dernier changement, Loic SOCKA travailleur sur le front de l'attaque sort, remplacé par Nathan TANARD pour les dix dernières minutes (80'). Alors que l'on semble plutôt se diriger vers une victoire, les marseillais ne perdent pas espoir et parviennent même à égaliser contre le court du jeu suite à une belle action collective (2-2 ; 86'). C'est dur à digérer pour notre équipe, mais une fois encore, la force de caractère dont ils vont faire preuve force le respect. A la dernière minute, notre numéro 19 et capitaine, hérite du ballon sur un corner joué rapidement, élimine son vis à vis et centre au second poteau pour Quentin VIEIRA qui vient claquer une tête rageuse qui finit au fond des filets (2-3, 90').

L'arbitre sifflera la fin du match quelques minutes plutard mais quelle incroyable fin de match ! Quel mental pour nos joueurs qui seront allés chercher les trois points avec panache et malgré toute la fatigue accumulée depuis plusieurs jours !

Félicitations au staff et aux 20 joueurs présents sur ces deux déplacements ! 4 points de pris sur la route qui devraient compter dans cette seconde partie de championnat !

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS À CHASSELAY :

  • Samedi 19 février 2022 à 17h00 au Stade Ludovic GIULY à Chasselay face à Marignane

Afin de continuer sur cette lancée, nous vous invitons toutes et tous à venir encourager l'équipe lors de cette rencontre pour continuer sur cette belle serie !

Partagez si vous aimez :