Quel spectacle !

ASSEF, DOUMBOUYA et TANARD tous buteurs peuvent se congratuler après la belle victoire 5 buts à 0

Quel spectacle !

Quel spectacle !

Crédit photo : Maxime RIONDY

25ème journée de National 2 au stade Ludovic Giuly. Notre équipe accueille la réserve de l’AS Monaco. Leader de la poule C, les joueurs de Jamal ALIOUI sont revanchards après 4 matchs sans victoire.

Composition GOAL FC : PHILIPPON - TANARD ; DIARRA (FAURE ; 60') ; CHAPUIS ; KOUADIO - BENDAOUD (C) ; QUARSHIE (LEMAITRE ; 75') - ASSEF (ALMIKE ; 82') ; MAMBU - DOUMBOUYA ; LEMB

Privée de notre capitaine, Sofiane BENDAOUD, suspendu, le coach Jamal ALIOUI a choisi ALMIKE pour le remplacé dans l'entrejeu mais c'est surtout la première titularisation de Sory DOUMBOUYA, onze mois après sa blessure au genou qui attisait la curiosité des spectateurs.

Un début de match tonitruant...

Dès l’entame de match, nos joueurs réalisent un pressing qui perturbe la défense adverse. À peine 4 minutes de jeu sont passées lorsque Arnold LEMB lance parfaitement Malick ASSEF en profondeur qui gagne son face-à-face (4ème, 1-0, ASSEF).

L’équipe continue de mettre le pied sur le ballon et empêche les Monégasques de sortir de leur moitié de terrain. Sur un long dégagement, Sory DOUMBOUYA dévie de la tête pour LEMB qui ne trouve pas le cadre. Les occasions se multiplient, Sofiane BENDAOUD trouve, sur une transversale parfaite Nathan TANARD qui centre fort à ras de terre, le ballon est repoussé proche de la cage par les défenseurs dans les pieds de DOUMBOUYA qui vient ajuster le gardien (12ème,2-0, DOUMBOUYA).

Avec cette avance de deux buts en seulement 15 minutes, nos joueurs maîtrisent le jeu. Sur ce premier acte, le vent est en défaveur des joueurs du rocher qui tentent tout de même d’envoyer de longs ballons.

Une nouvelle fois, DOUMBOUYA est trouvé dos au jeu, il dribble son vis-à-vis avant d’obtenir une faute. Sur le coup-franc qui suit, QUARSHIE tire tendu, le gardien repousse sur LEMB qui a bien suivi et pousse le ballon au fond des filets. Le but est toutefois refusé pour hors-jeu (19ème). Mais nos joueurs se montrent toujours plus offensifs et sur un dégagement de notre défense, LEMB presse le défenseur de Monaco qui loupe son contrôle et permet à notre attaquant de dribbler le gardien pour finir dans la cage vide (21ème,3-0, LEMB).

Le public n’a même pas le temps de souffler que deux minutes plus tard TANARD, dans la surface, reçoit un centre venu de la droite, son contrôle lui colle au pied et il marque petit filet opposé (23ème,4-0, TANARD).

À la 30ème minute, on assiste à la première occasion de Monaco : Sur le côté droit, l’ailier passe en retrait à son milieu qui frappe, mais Antoine PHILIPPON est vigilant.

Notre équipe fait preuve de rigueur et reste concentrée, les occasions se multiplient, mais les tirs passent tous au-dessus. En jouant avec le vent dans le dos, les joueurs ont bien compris que la différence allait se faire par des ballons dans le dos de la défense. C’est donc sur un nouveau long ballon que Johnatan MAMBU part en profondeur. Le gardien monégasque sort de sa surface pour renvoyer de la tête mais ne peu que renvoyer dans les pieds de notre n°11 qui vient se faire tacler par ce dernier à 25 mètres des buts. L’arbitre siffle la faute et adresse un carton rouge logique au portier de Monaco, dernier défenseur (38ème). Premier changement pour Monaco avec l’entrée du gardien remplaçant à la place du n°10.

45ème minute, mi-temps, l’arbitre renvoie les joueurs aux vestiaires sur ce large avantage de 4 buts à 0 pour le GOAL FC. Une première période parfaite de nos joueurs qui ont su faire preuve de réalisme devant la cage, face à des Monégasques en grande difficulté et désormais réduit à 10 pour le reste du match.

...et une seconde période tout en maitrise...

Reprise du match, le vent souffle désormais face à nos joueurs, les longs ballons deviennent donc difficilement jouables, cependant ils arrivent à se trouver en posant le jeu. À l’image de DOUMBOUYA qui reçoit un ballon dans les pieds et vient dribbler un puis deux joueurs avant de se faire accrocher. ASSEF s’occupe de tirer le coup-franc à l’entrée de la surface adverse, mais le gardien s’emploie pour repousser son tir en corner (56ème).

Premier changement effectué par le coach ALIOUI, le défenseur Diadié DIARRA cède sa place à Sébastien FAURE. Dans le même temps, son homologue monégasque fait sortir son n°9, le n°14 entre (59ème).

Malgré leur infériorité numérique, les joueurs de Monaco se font plus pressants et réussissent à mettre le pied sur le ballon, sans pour autant inquiéter notre portier (61ème). On peut sentir une légère baisse de régime de la part de nos joueurs, le coach décide de remplacer Edwin QUARSHIE, qui se tenait la cuisse, et fait entrer Thibaut LE MAITRE (75ème). 5 minutes plus tard, le premier buteur du match ASSEF est lui remplacé par ALMIKE. Monaco fait son dernier changement, le n°2 laisse sa place au n°12.

Dans cette fin de match, la victoire ne fait plus aucun doute. À la suite d’un corner tiré par TANARD, Maxence CHAPUIS est à la réception et envoie une lourde frappe qui vient s'écraser sur la barre, encore une grosse occasion (80ème). Nous jouons la 87ème, quand le dernier entrant, ALMIKE, dépose son adversaire pour partir en profondeur. Seul dans la surface, il ajuste sa frappe pour aggraver le score (87ème, 5-0, ALMIKE).

C’est terminé au stade Ludovic Giuly ! Victoire 5-0 pour les hommes de Jamal ALIOUI à domicile ! Dans un match à sens unique, l’équipe empoche les 3 points ! Les joueurs de Monaco n’auront pas réussi à faire douter une équipe de GOAL FC bien en place et tout en maitrise.

Prochain match à Martigues, deuxième du championnat, pour le compte de la 26ème journée de National 2, samedi 23 avril à 18h00. Et prochain rendez-vous à domicile le 30 avril pour la réception du GFA Rumilly Vallières à 17h00 au stade Ludovic GIULY à Chasselay (J27)

Allez GOAL FC !

Partagez si vous aimez :